samedi 7 mai 2016

Quelqu'un pour qui trembler de Gilles Legardinier

J'ai déjà lu d'autres livres de Gilles Legardinier (voir ICI mais aussi ICI et ICI) et j'ai eu envie de lire son dernier roman. 


L'éditeur en parle : 

Pour soigner ceux que l'on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu'il apprend que la femme qu'il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent.
Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n'importe quel inconnu. Est-il possible d'être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l'aide de ceux que le destin placera sur sa route.
Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies.

Grâce à ses best-sellers, Gilles Legardinier a fait rire et ému des millions de lecteurs à travers le monde. Son humour et une humanité sincère, alliés à un goût unique pour les histoires décalées, trouvent un écho de plus en plus grand.
Une fois de plus, à travers des personnages bouleversants et des situations hilarantes dont il a le secret, cet auteur atypique parvient à nous surprendre pour mieux nous entraîner ailleurs, au plus profond de nous...

Le site de l'auteur est ICI : clic


Ce qui m'a donné envie de le lire : 

Eh bien, je ne suis pas forcément une fan absolue de l'auteur mais j'ai été attirée d'abord par la couverture (ces coussinets !), puis par la quatrième de couverture et l'annonce de l'intrigue. 


Mon avis après lecture :

Parmi ceux que j'ai lus, c'est le livre de l'auteur que j'ai préféré. Pourquoi ? Je ne sais pas ! Sans doute parce que la maison de retraite où se déroule une bonne partie de l'intrigue fait écho à de douloureuses préoccupations familiales actuelles. Ça fait du bien de lire qu'une maison de retraite peut être un lieu de bonheur et de vie. 
J'ai trouvé les personnages attachants et l'intrigue originale. L'écriture est toujours aussi agréable à lire, avec un style alerte, des dialogues vifs (et enfin une histoire qui ne passe pas par la case "scène de sexe obligatoire" de la littérature contemporaine !) 


Quelques phrases en passant : 

"La seule chose qui compte, c'est d'avoir quelqu'un pour qui espérer mieux. L'essentiel, c'est d'avoir quelqu'un pour qui trembler."

"L'âge est une façon d'envisager le monde, un moyen de se situer parmi les autres. Peu importe le nombre de bougies sur ton gâteau. Laisse-moi te confier ce que je crois. Tu resteras jeune tant que tous les ennuis que tu affronteras viendront des autres, de l'extérieur. Le jour où tu t'apercevras que ce que tu es devenu t'empêche de vivre comme tu l'entends, ce sera différent. Physiquement ou mentalement, tu toucheras ta propre limite. [...] On est vieux quand on devient son propre ennemi."

"On ne devrait jamais parler de la fin aux jeunes, on devrait les laisser découvrir la vie sans rien leur dire. Offrons-leur la chance de de se faire surprendre par l'amour, par la violence du monde, par ce qu'offre ou ce que coûte chaque âge, et même par la mort. [...] On les encombre, on leur enseigne nos peurs, on ne leur montre que nos échecs, on ne leur donne que des leçons. Et nous sommes incapables de leur faire ressentir nos joies et nos espoirs, qui pourtant justifient tout."

Une histoire douce-amère, dont les situations oscillent entre drôlerie et émotion. Je vais finir par devenir fan de Gilles Legardinier ;-) 

7 commentaires:

  1. Je comprends que ce livre ait pu t'apporter un vent frais sur l'image de la maison de retraite.
    C'est un auteur que je n'ai jamais lu...peut-être pendant les grandes vacances trouverai-je le temps ? Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une lecture de vacances parfaite !
      Bises de Capp

      Supprimer
  2. J'ai lu "complètement cramé" et j'avais beaucoup aimé, celui-là est sur ma liste, suite à des commentaires lus sur d'autres blogs... contente de voir qu'il t'a plu.
    Bises, bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est mon préféré !
      Bises de Capp

      Supprimer
  3. Rhooo mais cette couverture est faite pour moi!
    Je vais attendre gentiment qu'il sorte en poche ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Acheté ;-) (vive les puces)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chic, pas besoin d'attendre ! J'ai hâte de savoir ce que tu en penses !
      Bises de Capp

      Supprimer